Back
Image Alt

Pourquoi je ne suis pas du tout souple ?

Dans le développement sportif et pour le bien-être, la souplesse constitue un facteur clé. Cependant, il arrive de vous demander pourquoi vous n’êtes pas du tout souple ? Afin de vous aider à comprendre les raisons de votre manque de souplesse : voici un article qui est mis à votre connaissance.

Manque de pratique yoga

Quand on se voit raide, le yoga devient la discipline parfait pour gagner de la souplesse. Le yoga permet la pratique de tout un ensemble de postures ainsi que d’exercice respiratoire. Il vise à apporter à votre corps un bien-être physique et à votre mental également. Lorsque vous n’exercez pas certaines formes de yoga, votre corps n’aura pas cette souplesse que vous souhaitez.

Lire également : Le quinté de demain : Une excitante tradition hippique à travers le monde

En effet, cette forme de yoga qui apporte la souplesse au corps est le hatha yoga. Adapté à tous les âges, c’est la forme classique parmi tous. Car elle permet de faire des articulations qui étirent vos muscles. Ainsi, quand vos muscles sont habitués à des étirements, cela pourrait vous permettre de gagner de souplesse. Néanmoins, Lorsque vous ne pratiquez pas cette forme de yoga, vous ne verrez pas la souplesse de votre corps.

Manque d’étirements gymnastiques

Comme son nom l’indique, les étirements gymnastiques constituent des étirements que l’on fait de façon dynamique en bougeant le corps. L’objectif de ces étirements est de chercher à gagner d’amplitude, de rendre souples vos différentes articulations. En effet, ce sont des types d’étirements complémentaires avec des échauffements. Quand on leur fait intégrer la routine, cela facilite la souplesse du corps.

Lire également : Roller quad : les meilleurs modèles pour débutants

Le manque d’étirement gymnastique peut-être la raison de votre manque de souplesse. Vous ne pouvez pas être souple si vous manquez d’étirement gymnastique. À titre d’exemple, comme pour étirement gymnastique, vous pouvez tous les matins faire les grands battements de jambes. Pour le faire, il vous suffit juste de placer les deux pieds en sol en première position. Ensuite, lancer une jambe droite en haut en la gardant bien tendue. Enfin, essayer de vous déplacer de la gauche vers la droite. C’est l’une des activités d’étirement qui peut, vous êtes favorable.

Manque de danse

Si vous l’avez remarqué, la danse est un enchaînement de plusieurs éléments gymnastiques. Ainsi, une pratique régulière de la danse vous fera gagner une souplesse absolue. Lorsque vous ne pratiquez pas la danse, vous verrez que votre corps n’aura pas cette souplesse que vous souhaitez.

Au contraire, votre corps perdra sa souplesse. Il ne s’agit pas d’une danse dite professionnelle ici. Mais plutôt d’une danse de routine matinale que vous pouvez mettre en jeu. Cela facilitera vos articulations et rendra votre corps plus souple.

Par ailleurs, d’autres raisons, également, peuvent justifier votre manque de souplesse en dehors de celles citées dans cet article.

Manque de flexibilité génétique

Une autre raison qui peut expliquer votre manque de souplesse est liée à votre flexibilité génétique. Effectivement, il existe des personnes qui ont naturellement une plus grande capacité d’extension et de mouvement que d’autres. Cette flexibilité est déterminée par la structure et la composition des tissus conjonctifs du corps.

Certainement, vous avez déjà remarqué certains danseurs ou gymnastes extrêmement souples depuis leur plus jeune âge. Ils ont généralement hérité d’une prédisposition génétique à être flexible. Leur tissu conjonctif contient davantage de fibres élastiques, ce qui leur permet d’avoir une amplitude articulaire bien supérieure à la moyenne.

Ne perdez pas espoir si vous n’êtes pas béni.e avec cette flexibilité innée ! Même si vos gènes peuvent influencer votre capacité à être souple, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas améliorer votre souplesse grâce à un entraînement approprié.

En fait, en pratiquant régulièrement des exercices spécifiques visant à étirer les muscles et les tendons en profondeur, vous pourrez progressivement augmenter votre souplesse malgré vos prédispositions génétiques. Il faut simplement comprendre que cela prendra peut-être plus de temps et nécessitera un effort supplémentaire comparativement aux individus naturellement doués dans ce domaine.

Vous devez souligner qu’une bonne technique lors des exercices d’étirement est essentielle pour éviter les blessures. Il vaut mieux privilégier l’étirement statique plutôt que le rebondissement afin de ne pas solliciter excessivement les tissus conjonctifs et risquer des déchirures ou des douleurs musculaires.

Si vous constatez que vous manquez de souplesse malgré vos efforts, il est possible que votre flexibilité génétique soit un facteur à prendre en considération. Cela ne doit pas être une excuse pour abandonner l’idée de travailler sur votre souplesse. Avec une pratique régulière et appropriée, vous pouvez progresser et améliorer votre amplitude articulaire, même si cela peut demander plus d’efforts par rapport à certains individus naturellement flexibles.

Manque de conscience corporelle et de coordination

Un autre facteur qui peut expliquer votre manque de souplesse est un manque de conscience corporelle et de coordination. Effectivement, la souplesse ne dépend pas seulement de la flexibilité physique, mais aussi d’une bonne connaissance et maîtrise de son propre corps.

Vous devez noter que chaque personne est unique et que certain.e.s peuvent avoir une plus grande facilité à développer leur conscience corporelle et leur coordination. Cela ne signifie pas qu’il n’est pas possible pour vous d’améliorer ces compétences avec un travail régulier et ciblé.

Il existe donc des solutions pour pallier à votre manque de souplesse lié au manque de conscience corporelle et à la coordination déficiente. En travaillant sur ces aspects, associés aux exercices spécifiques visant à augmenter la flexibilité musculaire, vous pouvez progressivement améliorer votre capacité à être souple. Soyez persévérant.e dans vos efforts car le chemin vers la souplesse peut être long mais gratifiant !