Back
Image Alt

Comment se déroule une séance d’aquajogging?

La performance des sportifs à l’endurance ou la course à pied provient de leurs préparations. Parmi les exercices réalisés au cours des séances d’entraînement, vous avez l’aquajogging. Comment se déroule une séance d’aquajogging ? Découvrez ici comment cette activité se pratique.

La mise en condition des sportifs pour une séance d’aquajogging

La séance d’aquajogging commence par une préparation. Cette dernière consiste à s’apprêter psychologiquement à courir dans l’eau. Les concernés font un vide dans leur tête pendant une durée maximale de cinq minutes. Pour ce faire, certaines personnes s’allongent sur le dos ou le ventre les yeux fermés. Celles-ci s’évadent et font une mise en condition psychique.

A découvrir également : adidas Glitch expliqué : innovation, fonctionnalités et impact sur le sport

Par ailleurs, les participants à la séance d’aquajogging doivent se munir de l’équipement nécessaire. Pour ce faire, ceux-ci doivent avoir une ceinture pleine qui sera placée à la hanche. Par ailleurs, si les participants ne peuvent pas s’offrir une ceinture pleine, ils peuvent faire usage d’une ceinture traditionnelle avec des chiffons à l’avant et à l’arrière. Ce matériel permet au sportif de faire une course dans l’eau en se tenant debout sans aller au fond de l’eau.

La prise de position de départ

A lire également : Les bienfaits insoupçonnés de la pratique sportive à l'extérieur

L’aquajogging est une course dans l’eau alors les participants doivent prendre une position de départ. Vous pouvez décider de travailler sur la longueur ou la largeur de la piscine selon vos envies. Lorsque le choix est fait, vous pouvez prendre la position de course.

Elle est semblable à la posture que vous adoptez sur un vélo. La première chose est de rester droite dans l’eau. Vous passez un genou devant vous. Lorsque la course commence, faites le mouvement avec chaque pied pour envoyer les genoux en avant.

Pour avancer, vous devez faire un mouvement d’attaque avec vos pieds. Vous êtes amené à griffer l’eau, mais avec vos pieds. Dans ce mouvement, vous faites appel à l’articulation au niveau de votre cheville pour vous en sortir. Pendant ce temps, vous devez garder vos bras dans une allure de course. Ceux-ci vous permettent de maintenir l’équilibre et de ne pas tomber d’un côté.

Choisir le type d’accélération dans une séance d’aquajogging

Au cours de la séance d’aquajogging, vous pouvez faire de petites foulées. Dans ce cas, le rythme d’accélération est modéré de sorte à vous permettre de ne pas vous essouffler en quelques minutes. Vous travaillez dans ce cas l’endurance au cours d’une course.

À votre guise, vous pouvez décider de faire une course accélérée dans l’eau. Cette méthode est plus adaptée aux professionnels ou aux plus expérimentés. Cependant, avant de vous y mettre, vous devez maîtriser l’endurance avant de vous y lancer.

Les exercices spécifiques à l’aquajogging pour travailler le cardio et renforcer les muscles

Pour travailler efficacement le cardio et renforcer les muscles lors d’une séance d’aquajogging, pensez à bien connaître les exercices spécifiques adaptés à cette discipline. Voici quelques exemples qui vous permettront de tirer le meilleur parti de votre entraînement aquatique.

Nous avons la course sur place dans l’eau. Cet exercice consiste à simuler une course en effectuant des mouvements de jambes rapides et énergiques tout en restant immobile. Cette activité sollicite intensément les muscles des jambes inférieures ainsi que le système cardiovasculaire.

Nous pouvons parler du ‘running’ dans l’eau. Il s’agit ici de se déplacer dans la piscine en effectuant des foulées complètes comme si vous couriez sur terre ferme. L’avantage principal réside dans la résistance créée par l’eau, qui augmente considérablement l’intensité du travail musculaire sans impacter les articulations.

Un autre exercice intéressant est celui du ‘sprint’. Dans ce cas, on alterne entre des phases intenses de sprint où l’on donne tout ce que l’on a pendant une courte période (environ 30 secondes) suivies de moments plus calmes pour récupérer. Cette méthode favorise grandement le développement du système cardiovasculaire et améliore aussi la puissance musculaire.

Pour travailler davantage spécifiquement certains groupes musculaires tels que les abdominaux ou encore les bras, plusieurs options sont disponibles lors d’une séance d’aquajogging. Vous pouvez par exemple ajouter un gilet lesté pour augmenter la résistance durant vos exercices, ou utiliser des accessoires tels que des planches flottantes pour cibler les muscles du haut du corps.

N’oubliez pas l’importance de la récupération. Après une séance intensive d’aquajogging, prenez le temps de vous étirer et de vous détendre dans l’eau. Cela permettra à votre corps de se relaxer et favorisera une meilleure récupération musculaire.

L’aquajogging est un excellent moyen de travailler son cardio tout en renforçant ses muscles sans les contraintes habituelles liées aux sports terrestres. Il offre une alternative rafraîchissante et ludique pour tous ceux qui souhaitent rester actifs dans l’eau tout en profitant des nombreux bienfaits qu’elle procure. Alors n’hésitez plus et plongez-vous dans cette activité aquatique pleine d’énergie !

Les étirements et la récupération après une séance d’aquajogging

Les étirements spécifiques pour les jambes en aquajogging consistent à maintenir des positions qui sollicitent les muscles des cuisses, des mollets et du bassin. Par exemple, vous pouvez effectuer un étirement en croisant une jambe devant l’autre et en fléchissant légèrement le genou arrière. Maintenez la position pendant 20 à 30 secondes sur chaque jambe. Si possible, utilisez aussi les parois de la piscine pour vous appuyer et réaliser des étirements plus profonds.

Une fois que vous avez terminé vos étirements dans l’eau, vous pouvez passer à la phase de récupération. Celle-ci comprend plusieurs éléments importants tels que l’hydratation, l’alimentation et le repos. Après une séance d’aquajogging intense, votre corps a besoin d’être réapprovisionné en liquides afin de compenser la perte due à la transpiration. Pensez donc à boire suffisamment d’eau ou de boissons isotoniques pour recharger vos réserves hydriques.

En ce qui concerne l’alimentation, dans les heures suivant votre séance, augmentez votre apport en protéines pour favoriser la reconstruction musculaire. Veillez aussi à consommer des glucides complexes qui fournissent l’énergie nécessaire au fonctionnement optimal de votre organisme. La prise de douches pour se rafraîchir est recommandée après avoir terminé votre activité physique afin de promouvoir la détente musculaire.

N’accordez pas une négligeable importance au repos. Pensez à bien vous reposer pour éviter les blessures. Donc, accordez-vous des moments de relaxation sur un tapis flottant ou en vous laissant simplement glisser doucement dans l’eau.

L’importance des étirements et de la récupération ne peut être sous-estimée lors d’une séance d’aquajogging. En prenant le temps de bien terminer votre entraînement, vous maximisez les bienfaits sur votre corps tout en prévenant les éventuelles blessures. Focalisez-vous sur ces aspects cruciaux pour profiter pleinement de cette activité aquatique qui allie plaisir et remise en forme.