Back
Image Alt

Comment se déroule une séance d’aquajogging?

La performance des sportifs à l’endurance ou la course à pied provient de leurs préparations. Parmi les exercices réalisés au cours des séances d’entraînement, vous avez l’aquajogging. Comment se déroule une séance d’aquajogging ? Découvrez ici comment cette activité se pratique.

La mise en condition des sportifs pour une séance d’aquajogging

La séance d’aquajogging commence par une préparation. Cette dernière consiste à s’apprêter psychologiquement à courir dans l’eau. Les concernés font un vide dans leur tête pendant une durée maximale de cinq minutes. Pour ce faire, certaines personnes s’allongent sur le dos ou le ventre les yeux fermés. Celles-ci s’évadent et font une mise en condition psychique.

A lire également : Quels exercices de gainage adaptés pour les femmes ?

Par ailleurs, les participants à la séance d’aquajogging doivent se munir de l’équipement nécessaire. Pour ce faire, ceux-ci doivent avoir une ceinture pleine qui sera placée à la hanche. Par ailleurs, si les participants ne peuvent pas s’offrir une ceinture pleine, ils peuvent faire usage d’une ceinture traditionnelle avec des chiffons à l’avant et à l’arrière. Ce matériel permet au sportif de faire une course dans l’eau en se tenant debout sans aller au fond de l’eau.

La prise de position de départ

A lire aussi : Comment paramétrer Strava correctement ?

L’aquajogging est une course dans l’eau alors les participants doivent prendre une position de départ. Vous pouvez décider de travailler sur la longueur ou la largeur de la piscine selon vos envies. Lorsque le choix est fait, vous pouvez prendre la position de course.

Elle est semblable à la posture que vous adoptez sur un vélo. La première chose est de rester droite dans l’eau. Vous passez un genou devant vous. Lorsque la course commence, faites le mouvement avec chaque pied pour envoyer les genoux en avant.

Pour avancer, vous devez faire un mouvement d’attaque avec vos pieds. Vous êtes amené à griffer l’eau, mais avec vos pieds. Dans ce mouvement, vous faites appel à l’articulation au niveau de votre cheville pour vous en sortir. Pendant ce temps, vous devez garder vos bras dans une allure de course. Ceux-ci vous permettent de maintenir l’équilibre et de ne pas tomber d’un côté.

Choisir le type d’accélération dans une séance d’aquajogging

Au cours de la séance d’aquajogging, vous pouvez faire de petites foulées. Dans ce cas, le rythme d’accélération est modéré de sorte à vous permettre de ne pas vous essouffler en quelques minutes. Vous travaillez dans ce cas l’endurance au cours d’une course.

À votre guise, vous pouvez décider de faire une course accélérée dans l’eau. Cette méthode est plus adaptée aux professionnels ou aux plus expérimentés. Cependant, avant de vous y mettre, vous devez maîtriser l’endurance avant de vous y lancer.